Yoburo

Découverte

  • Gérer son stress au boulot : la respiration, remède simple et efficace

    Une réunion importante, une présentation devant toute l’équipe, une deadline serrée, des heures de travail rallongées… La vie au bureau (ou en télétravail !) n’est pas toujours de tout repos et peut être source de stress, particulièrement durant cette période de confinement. Nous avons recensé pour vous quelques exercices pour apprendre à mieux respirer, vous apaiser et ainsi mieux gérer vos tâches au travail.

    Pourquoi s’exercer à bien respirer au bureau ?

    La respiration est souvent négligée alors qu’elle est à la base du bien-être porteuse de nombreux bénéfices.  « Lors d’un pic de stress, la respiration a des bienfaits physiologiques », explique Hannah, professeure de respiration chez Yoburo. Elle détaille : « elle entraîne une diminution du rythme cardiaque et de la tension et permet au corps de calmer les signaux d’alerte. Elle régénère le corps, oxygène les cellules et ouvre le diaphragme. Comme celui-ci est contracté lors d’un moment de stress, la respiration va permettre de le détendre et de retrouver une respiration normale. » Ainsi, respirer davantage et mieux vous permet d’être plus serein et plus efficace au travail.

    Comment bien respirer ?

    « On peut commencer par poser ses mains sur son ventre pour se rendre compte de son mouvement. Si le ventre ne bouge pas, on peut travailler sur sa respiration abdominale. » En effet, la respiration abdominale est la plus naturelle : les bébés respirent de cette manière et les adultes l’observent de manière innée lors du sommeil. Lors de moments de stress, la respiration abdominale laisse la place à une respiration thoracique qui empêche l’apaisement. Pour la mettre en pratique, rien de plus simple : on gonfle son ventre lors de l’inspiration et on le rentre lors de l’expiration.

    « Un autre exercice consiste à prendre une grande inspiration au maximum de sa capacité respiratoire puis de souffler afin de se vider complètement de son air. On peut le répéter 3 fois de suite et rester quelques minutes à ressentir les bienfaits sur son corps.»

    Respiration et mouvements

    Enfin, vous pouvez coupler des exercices de respiration à des mouvements et ainsi apprendre à les coordonner. C’est le principe du yoga vinyasa. Pour allier respiration et détente musculaire, Hannah propose cet exercice de sophrologie : « Inspirez en levant le bras, bloquez la respiration en étirant le côté droit, puis se relâcher en soufflant. Répétez le mouvement à gauche puis avec les deux bras. »

    Grâce à ces exercices simples et faciles à reproduire au bureau, à la maison ou dans les transports, vous améliorerez votre bien-être et serez plus sereins et efficaces !

  • Le cardioboxing ou comment se dépenser en télétravail !

    Vos collaborateurs rêvent de reprendre une activité physique et qu’elle ne soit plus seulement cantonnée à monter les marches de leur escalier ou à porter leurs sacs de courses de la voiture au frigo ? Et si on vous disait qu’il est possible de pratiquer du sport intensif sans aller dans une salle de sport ni matériel, juste au poids de corps et depuis chez soi ? Focus sur le cardioboxing, une activité qui allie mouvements de boxe et renforcement musculaire. Une valeur sûre pour renforcer le corps et le mental de vos collaborateurs et apporter une coupure dynamisante dans leur vie quotidienne !

    Pourquoi pratiquer le cardioboxing ?

    Le cardioboxing est accessible à tous, même aux débutants, si vous avez l’envie et la motivation pour progresser. Il est facile de le mettre en place à distance et ainsi profiter d’un cours de boxe en entreprise. Antoine, coach de boxe chez Yoburo, en parle avec passion : « La boxe est l’exutoire parfait pour gérer ses émotions, son stress, sa confiance en soi. Une fois bien défoulé, l’esprit est plus vif et opérationnel. » En télétravail, l’alternative parfaite sans matériel est le cardioboxing !

    Quels exercices réaliser ?

    « On va jouer sur les attitudes, postures et placements, veiller à bien placer sa garde et la répartition de son poids », explique Antoine. En cardioboxing, on couple des exercices de boxe à du renforcement musculaire. Un exercice très efficace pour travailler sur des enchaînements et laisser libre cours à son imagination est le shadow boxing. On pratique sa technique en imaginant son adversaire, pas de risques de prendre un coup. Antoine propose de travailler d’abord en boxe anglaise, juste avec les poings : «  On commence par les bases : bras avant, bras arrière, transfert de poids, rotation du buste, penser à sa garde : il s’agit de bien s’appliquer sur les mouvements. Les débutants peuvent effectuer des déplacements en regardant un point fixe pour travailler leur distance. Ensuite, on peut faire un shadow guidé : on répète plusieurs fois le même enchaînement en s’appliquant à faire le bon geste. Lorsqu’on est vraiment à l’aise ou expérimenté, on peut intégrer des mouvements de boxe française, en intégrant les pieds. »

    Comment réaliser sa séance ?

    « La durée dépend de chacun mais par exemple, vous pouvez travailler en rounds durant 30 à 45 minutes: alterner 2 à 3 minutes de mouvements de boxe avec une minute de récupération. On peut faire quelques accélérations avec des directs ou des montées de genoux pour la fin du chrono », détaille Antoine. Entre chaque round, il propose de réaliser des exercices classiques de renforcement : pompes, abdominaux, burpies…

    Avec quelques entraînements, une fois par semaine pour commencer, puis à raison de plusieurs séances hebdomadaires, la jauge bien-être de vos collaborateurs grandira vite ! Et n’oubliez pas, c’est la régularité dans la pratique qui permet de faire de grands progrès.

  • Spécial Yoga 3/3 : rencontre avec le yoga Vinyasa

    Si vos longues journées au bureau ou chez vous en télétravail vous donnent envie de bouger et de faire de l’exercice physique, le yoga Vinyasa peut vous y aider. Basé sur l’enchaînement de postures, il amène davantage de rythme dans votre pratique. Pour autant, il est à la portée de tous ceux ayant déjà quelques bases en yoga. Venez tenter l’aventure et accordez-vous davantage de bien-être au bureau en vous intéressant de plus près à ce yoga dynamique.

    En sanskrit, « vinyasa » signifie placer ses mouvements sur sa respiration. Contrairement au Hatha ou au Yin, où l’on va tenir un certaine durée les postures, en Vinyasa, on les enchaîne, comme une chorégraphie. « La différence avec le Yin yoga ou le Hatha yoga, c’est que le yoga Vinyasa est plus rythmé. Il incite à se concentrer de manière plus rapide sur ses postures et l’alignement de son corps et à bien les coordonner avec sa respiration », précise Isabelle, professeur de yoga chez Yoburo. 

    Pour les collaborateurs, l’intérêt du Vinyasa est qu’il en existe plusieurs types : on peut distinguer, dans les grandes lignes, un yoga Vinyasa doux et un autre plus tonique. Le Vinyasa doux est tout à fait adapté aux personnes qui ont déjà pratiqué le Hatha yoga et qui ne veulent pas un cours trop physique. Pour Isabelle, « le Vinyasa plus cardio s’adresse davantage à des personnes qui veulent aller plus loin dans leur pratique du yoga et se dépasser. » Il s’agit d’un yoga qui permet une activité physique plus intense. 

    Ainsi, le yoga Vinyasa est une alternative intéressante si vous souhaitez mettre en place un cours de yoga en entreprise plus créatif, comme l’explique Isabelle : « Il existe dans ce yoga des transitions très intéressantes. Une seule posture peut être abordée de différentes manières. Prenons l’exemple de la posture du danseur, l’une de mes préférées. En Hatha yoga, on la commence pieds joints. En yoga Vinyasa, on peut la réaliser à partir d’un guerrier 3 ou de la posture du bras tendu au gros orteil. ». Le Vinyasa permet donc d’explorer le champ des possibles du yoga d’un point de vue esthétique, postural et mental avec une grande liberté.

    Pour du yoga en entreprise un peu plus avancé, laissez-vous tenter par des cours de yoga Vinyasa ! Et n’oubliez pas, en yoga, chacun va à son rythme et il existe des pratiques pour tous les niveaux.

  • Spécial Yoga (2/3) : dans les coulisses du Hatha Yoga

    Deuxième épisode de notre série sur le yoga. Connaissez-vous le Hatha ? C’est l’allié idéal pour pratiquer une activité bien-être au bureau, adaptée à tous, quelle que soit sa forme physique ! Si vous souhaitez concilier détente, étirements et renforcement musculaire, le Hatha Yoga est fait pour vous !

    Des postures pour tous les niveaux

    Le but du Hatha Yoga est d’apprendre à équilibrer son corps et son esprit pour accroître le sentiment de bien-être. C’est une excellente pratique pour garder la forme, lutter contre les mauvaises postures au bureau et améliorer vos longues journées de travail.

    Le Hatha est idéal pour du yoga en entreprise car il existe des postures pour tous les niveaux ! Et nos professeurs en parlent mieux que personne : « Le Hatha Yoga est excellent pour commencer, témoigne Jessica, professeur de yoga chez Yoburo. On va tenir les postures longtemps, afin d’avoir le temps de bien faire les mouvements et de s’attarder sur ses sensations. »

    Comment se déroule une séance de Hatha Yoga ?

    Le Hatha Yoga permet un renforcement musculaire en profondeur, grâce à un travail sur la respiration et le mental. « J’aime beaucoup commencer le cours par des exercices d’inspiration et d’expiration, pour se concentrer sur soi, témoigne Jessica.  Il s’agit de prendre conscience de son corps et de se focaliser sur l’instant présent. C’est le moment de fermer votre ordinateur, d’éteindre votre téléphone et de prendre un moment rien que pour soi. » Après la phase de respiration commence l’échauffement, avant d’enchaîner sur les postures. Il en y a pour tous les niveaux ! La séance se termine ensuite par des étirements et si les participants le souhaitent, par une phase de relaxation et de méditation.

    Les bienfaits du Hatha Yoga

    Pour Jessica, chacun peut trouver son bonheur dans le Hatha : « La base de ce yoga est de garantir l’harmonie dans le corps. Mais il existe de nombreux dérivés, la pratique peut être très différente chez deux professeurs ! L’important est de s’écouter et d’aller à son rythme. »

    Les bienfaits du Hatha  Yoga sont nombreux : sur le plan physique, vous noterez davantage de souplesse, le renforcement de vos articulations et le soulagement de vos problèmes de dos. Au niveau du mental, il améliore la concentration et la mémorisation grâce aux postures répétées. Enfin, il permet une meilleure gestion des émotions : moins de stress et d’anxiété ainsi qu’une qualité de sommeil améliorée !

    En conclusion, le Hatha Yoga est idéal pour accroître le bien-être en entreprise de vos collaborateurs. En ferez-vous votre prochaine activité détente au bureau ?

  • Spécial Yoga (1/3) : focus sur le Yin Yoga

    Avez-vous déjà entendu parler du Yin Yoga ? Nous débutons notre série dédiée aux yogas avec cette pratique douce et puissante. Tout le monde peut le pratiquer, y compris des personnes malades ou ayant des blessures. Avec le Yin Yoga, pas besoin de tenue de sport, de matériel spécifique ni même de douches. Suivez-nous dans les coulisses du Yin Yoga ! Adapté à tous, pourquoi ne pas en faire votre prochaine séance de yoga en entreprise ?

    S’étirer

    Proche du yoga nidra (qui se pratique allongé et vise à se détendre grâce à la relaxation et à la méditation), le Yin Yoga est une pratique lente et méditative, dérivée de la médecine chinoise. On prend conscience des différents méridiens qui traversent notre corps, dont chacun est associé à un organe.

    Ces méridiens doivent être bien irrigués pour faire circuler l’énergie et garantir notre bon équilibre physique et moral. En Yin Yoga, on va donc agir sur ces méridiens en étirant les fascias, des tissus fibreux qui sont présents partout dans notre organisme. C’est une pratique parfaite pour se libérer des tensions accumulées lors d’une journée de travail et réguler notre énergie.

    Comment se déroule une séance de Yin Yoga ?

    Pour qu’un étirement soit efficace, il faut garder la posture d’étirement pendant au moins 120 secondes. Alors, comment se déroule une séance ? « En une heure, on va utiliser des coussins, des blocs pour bien caler son corps » indique Eva, professeur de Yoga chez Yoburo. « En tant que professeur, l’important est de bien accompagner chaque personne et de s’adapter à leur condition physique en utilisant les bons objets ». Faire du yoga en entreprise est facile avec ce cours : on peut utiliser des objets confortables du quotidien et pas besoin de douche puisqu’il ne nécessite pas beaucoup d’effort physique.

    Du yoga en fonction des saisons

    Chaque méridien passe par un organe rattaché à une saison. Par exemple, le foie et la vésicule biliaire sont rattachés à l’automne, tandis que d’autres générant de la chaleur sont associés à l’été. « Les saisons ne correspondent pas forcément au temps qu’il fait dehors, continue Eva, mais plus à notre état d’esprit. Depuis l’an dernier, la crise sanitaire nous plonge dans une atmosphère d’hiver. On peut donc imaginer un cours qui étirerait les méridiens liés à l’automne pour se vider des tensions accumulées et lâcher prise. »

    En Yin Yoga, on prend son temps, on s’écoute, on se relâche. Exit les vêtements serrés, comme les brassières : choisissez des tenues confortables et agréables à porter.

    Et la magie du Yin Yoga, c’est qu’il est beaucoup plus puissant que les autres yogas au niveau du mental. « Si on est bien relâché, ce sont des cours qui libèrent les émotions. L’ambiance est aussi très importante : il peut se pratiquer dans le noir, avec des bougies ou une musique douce… », termine Eva.

    Alors, allez-vous faire du Yin Yoga votre prochaine activité bien-être au bureau ?

  • Comment choisir son tapis de yoga ?

    Aujourd’hui, il existe des tapis de yoga pour chaque personnalité et pour chaque style de pratique. Votre tapis doit notamment être stockable et transportable pour pouvoir pratiquer vos séances de yoga en entreprise ou en télétravail. Tout en restant confortable et antidérapant !

    Voici notre guide pour vous aider à trouver le compagnon de route idéal !

    • L’épaisseur
      Tout d’abord, petit point pratique, déterminez la place que vous avez pour ranger votre tapis de yoga. L’épaisseur est un élément important à prendre en compte pour votre pratique mais ne négligez pas sa taille une fois enroulé. Plus le tapis sera épais, plus il sera confortable lors de votre pratique. Mais il prendra de la place dans le placard ou sous le bureau. Un tapis moins épais permet de se sentir plus connecté au sol et prendra moins de place. Pour un bon juste milieu, nous vous recommandons une épaisseur de 4,5 mm.
    • La matière
      Le matériau utilisé pour votre tapis de yoga dicte sa texture, son adhérence, son côté écologique, le côté moelleux et son usure au fil du temps. Vous avez 3 options principales : les tapis standard en PVC, les tapis de haute performance en PER et les tapis les plus respectueux de l’environnement en caoutchouc recyclé et naturel.
    • La texture
      Il existe une texture de tapis pour tous les goûts ! Du plus lisse au plus rugueux ! Pour un tapis un peu plus rugueux et plus adhérent : choisissez un tapis en caoutchouc, en jute ou en coton !
      Pour un tapis d’une douceur olympique : c’est le PVC, néanmoins les tapis respectueux de l’environnement peuvent vous surprendre !
    • L’adhérence
      Il est très important d’avoir un tapis antidérapant !
      Les tapis en PVC ou PER sont ceux avec le facteur d’adhérence le plus élevé, vous aurez une grande fluidité dans vos mouvements.
    • Eco-friendly ou pas ?
      Un choix de tapis qui ne finira pas à la décharge ou dans la nature pendant des décennies ?
      Malgré toutes les implications dans la production de tapis avec des matériaux naturels comme le caoutchouc, le PVC et PER sont encore vos premiers choix… Il y a plusieurs raisons à cela.
      On vous conseille quand même d’essayer ceux en jute, caoutchouc ou coton.  
    • Gamme de prix
      Ceux de couleur unie et de 4,5mm à 6mm d’épaisseur se situeront dans la tranche la plus basse. Si vous souhaitez des motifs, ils peuvent vite devenir plus onéreux. Les tapis écologiques sont plus chers dû à leur fabrication et aux matériaux utilisés.
    • Style
      La première étape sera de choisir l’épaisseur, le matériau, la texture, l’adhésion et le prix. Il ne vous restera ensuite qu’à choisir le style de votre tapis entre couleurs, motifs ou impressions préférés !
    • Entretien
      Certains modèles passent à la machine à 40 degrés.
      Sinon mélanger de l’eau distillée à du vinaigre blanc, avec quelques gouttes d’huile essentielle. Puis valoriser votre mélange sur votre tapis.

    Le type de yoga que vous pratiquez, va aussi influencer vos choix :
    Pour les débutants, le yoga doux et le Hatha yoga : choisissez un tapis de yoga épais.
    Pour le yoga Vinyasa : prenez un tapis avec un bon amorti et une bonne adhérence.
    Pour le yoga chaud : plutôt un tapis anti-bactérien et qui reste adhérent avec l’humidité et la sueur.
    Pour l’Ashtanga yoga : un tapis ni trop dur, ni trop mou, optez pour ceux en caoutchouc.
    Pour le Yin yoga : privilégiez un tapis épais et doux.

    Aucun doute, vous allez réussir à trouver votre tapis de yoga idéal qui correspond parfaitement à vos besoins de yoga en entreprise ou de yoga à la maison !

    N’hésitez pas à nous contacter pour planifier une séance découverte et essayer votre tapis ! 😀

  • C’est l’heure de la rentrée !

    C’est l’occasion de vous rappeler qui on est et ce que l’on fait ! 👨‍🏫 👩‍🏫

    L’entreprise est un endroit où les activités physiques deviennent des leviers de bien-être et d’épanouissement personnel.

    Yoburo vous propose d’adopter la souplesse pour avoir une équipe heureuse et en bonne santé !

    Voici nos exploits sportifs :

    • Sans engagement garanti
    • Présents dans 25 villes en France
    • Une centaine de super profs
    • Un catalogue d’une dizaine d’activités à mixer ou non

    Depuis trois ans désormais, nous combattons la sédentarité au bureau !
    Pas de local dédié au sport ? Pas de douche ? Des horaires contraignants ? En télétravail ? Aucun problème. Nous vous trouvons des solutions sur-mesures. 

    Enfin, face à la situation actuelle, nous adaptons également nos séances : 

    • Par visio ou en extérieur (sur une terrasse, dans une cour, un patio ou dans un parc)
    • En présentiel, groupe restreint et activité adaptée au port du masque
    • Une distance de sécurité entre les participants
    • Nettoyage des équipements

    Contactez-nous ! Nous vous offrons votre première séance découverte. 🎉

  • Focus sur … les différents types de yoga

    Vous ne savez jamais quoi répondre lorsque l’on vous demande quel type de yoga vous pratiquez ? Entre hatha, vinyasa, ashtanga, yin et autres flow, no-sweat, warrior yoga, vous voilà perdus ! Yoburo vous propose dans cet article un descriptif des principaux courants de yoga et les bienfaits que vous pourrez tirer de chaque pratique.

    Hatha yoga : forme la plus traditionnelle, il trouve ses origines en Inde dans les textes fondateurs du yoga. Comme tout yoga, le Hatha vise la réunification de notre corps physique avec notre corps psychique, intellectuel et spirituel. Dans la pratique : en occident le Hatha yoga est considéré comme accessible à tous puisque le rythme du cours est généralement plus lent que dans d’autres courants. Vous y pratiquerez des postures visant à étirer, assouplir et relâcher les tensions dans la colonne vertébrale, chaque mouvement s’appuyant sur un temps d’inspiration ou d’expiration. La respiration est l’une des composantes principales du Hatha Yoga. C’est in fine une pratique très relaxante qui soulage les maux de dos et apprend le lâcher-prise et la détente.

    Ashtanga yoga : trouvant également ses origines auprès de yogis et maîtres indiens, cette forme de yoga est des plus exigeantes puisqu’elle demande de la persévérance, de la patience et de l’humilité. En effet, le Ashtanga propose des séries de postures pré-déterminées que le pratiquant doit répéter inlassablement jusqu’à bien les maîtriser. Tant qu’une posture, série, n’est pas acquise, le pratiquant ne peut pas passer à la série suivante. Dans la pratique : dans un cours de Ashtanga vous commencerez toujours par réciter un mantra (formule en sanskrit), puis vous débuterez par des salutations au soleil avant de commencer les séries de postures. C’est une pratique très tonique, dynamique, qui demande de la souplesse mais aussi de la force. Parfait si vous avez déjà mis un pied dans le yoga et que vous recherchez une certaine discipline.

    Vinyasa yoga : descendant du Ashtanga, le yoga Vinyasa est également une pratique tonique. Cependant elle n’impose pas un ordre de postures déterminé et accorde beaucoup de liberté au pratiquant. Cette forme de yoga s’adresse à des personnes ayant déjà une certaine connaissance des postures car le but est de les enchainer à rythme soutenu. Dans la pratique : après avoir échauffé votre corps, vous enchainerez les postures au gré de votre souffle et de la manière la plus fluide possible, donnant l’impression d’une chorégraphie. Le rythme rapide favorise la transpiration et la detoxification de l’organisme. Cette pratique apporte endurance, souplesse et renforcement musculaire.

    Yin yoga : contrairement au trois formes de yoga présentées ci-dessus le Yin est une pratique ultra lente, voir statique et n’a aucun souhait de tonification musculaire. On parle souvent de yoga méditatif car l’enchainement très lent des postures permet de prendre conscience du moindre geste. Dans la pratique : vous enchainerez un nombre très limité de posture pendant une séance, l’idée étant de rester longtemps dans chacune d’elles. Dans l’immobilité, vous apprendrez à accepter les émotions et sensations qui viennent à vous. C’est donc un yoga très bénéfique pour calmer votre mental et vous étirer en douceur.

    Nous pourrions continuer à citer d’autres types de yoga mais nous faisons le choix de présenter les principaux courants tout droit venus de la tradition millénaire indienne. Avant de vous lancer prenez le temps de vous renseigner, il est important de savoir où l’on met les pieds afin d’éviter les mauvaises surprises. Et n’oubliez pas que le yoga doit être pratiqué avec bienveillance et l’écoute de soi.

    En entreprise Yoburo vous propose des cours accessibles à tous, enseignés par des professeurs qualifiés et à l’écoute de vos besoins.

  • L’automne selon l’Ayurveda

    L’Ayurvéda, médecine traditionnelle indienne et millénaire, propose un système médical traitant à la fois le corps et l’esprit, dont l’équilibre est indispensable pour la santé et le bonheur.

    Pour bien comprendre nos recommandations dans cet article, il est important de savoir que selon l’Ayurvéda nous sommes tous le reflet de ce qui se passe dans l’Univers, nous sommes en interdépendance avec l’Univers. Aussi, l’Univers étant composé des cinq éléments, eau, feu, terre, air et éther, cela signifie que nous retrouvons ces éléments en nous (en quantité variable selon chaque individu). Lorsque l’on comprend le rapport direct entre l’élément prédominant dans la nature et l’équilibre de ces éléments dans notre corps, nous pouvons mieux suivre le rythme naturel des saisons.

    L’Automne en l’occurence, est comme le Printemps, saison de forte transition entre l’été et l’hiver. C’est une saison marquée par la prédominance de l’élément air: le froid revient, le temps est venteux et changeant. A notre échelle il est probable de remarquer plus de sécheresse de la gorge et de la peau, plus de ballonnements, un sommeil moins profond, plus d’inquiétude, plus de stress et de changements d’humeur. Rassurez-vous tout est normal ! L’élément air (Vata) est plus présent dans la nature donc plus présent dans notre corps, engendrant ces réactions.

    Dans cet article nous souhaitons vous livrer des conseils pour rééquilibrer cet élément dans votre corps et mieux appréhender le changement de saison:

    • Se lever vers 7h, dans le calme et dans la douceur
    • Au réveil, boire un verre d’eau chaude pour favoriser une bonne digestion et pour nettoyer le tube digestif
    • Prendre des bains plutôt que des douches et rester un moment dans l’eau chaude
    • Eviter les aliments secs, légers et froids tel que les petits gâteaux secs, les crèmes glacées, les aliments et boissons froides
    • Manger des aliments de saison chauds et onctueux, aux goûts sucrés, acides et salés
    • Boire beaucoup d’eau chaude
    • Faire de l’exercice tous les jours pour aider l’élément air à circuler en nous
    • Se couvrir et rester au chaud

    Vous l’aurez compris, en Automne on se met à l’abris du vent et on privilégie le chaud à tous niveaux. Dans son quotidien au bureau on se couvre bien avant d’aller faire une pause dehors, on déjeune dans des endroits calmes et au chaud, on mange des légumes cuits et on boit des tisanes.

    L’Automne est une saison pour prendre soin de soi alors on met à l’honneur les pratiques douces comme le yoga ou le pilates et on profite de rester au chaud pour pratiquer la méditation quelques minutes chaque jours.

    Pour mettre en place ces initiatives, n’hésitez pas à faire appel à nos coachs qui sauront vous guider dans votre pratique 🙂

  • Pour quelles raisons pratiquer du sport en entreprise ?

    Le sport est devenu depuis plusieurs années un enjeu majeur de santé publique. Dans le même temps on observe une montée croissante des préoccupations liées au bien-être des salariés d’entreprises et le besoin grandissant d’améliorer la qualité de vie au travail.

    Face à ces deux observations, les entreprises se motivent de plus en plus à mettre en place des activités physiques et sportives sur leur lieu de travail. Et pour cause : en septembre 2018, selon le baromètre « Vitalité, Sport et Entreprise » par Generali et Opinionway, on découvrait que 94% des salariés qui pratiquent une activité au travail en sont satisfaits et s’investissent d’une autre manière dans leur travail.

    Les raisons de cette satisfaction sont nombreuses. Les activités proposées correspondent à leurs attentes : elles sont adaptées au milieu de l’entreprise, sont pratiquées sur une base régulière et sont enseignées par des professeurs qualifiés. Pratiquer une activité sur son lieu de travail permet également de se défouler, d’évacuer son stress, principale cause du mal-être au travail. Et surtout cela est bon pour la santé des pratiquants, leur permettant l’entretien de leur forme physique.

    Les dirigeants quant à eux, expriment la même satisfaction. De manière générale ils observent un état de santé et de bien-être amélioré chez leurs collaborateurs. Ils témoignent aussi d’une meilleure intégration dans l’entreprise des salariés pratiquants, qui de fait, développent un sentiment d’appartenance à l’entreprise et une nouvelle cohésion d’équipe.

    Au sein d’une entreprise où la dimension humaine et relationnelle joue un rôle majeur, intégrer des temps de pratique physique et sportive permet sans aucun doute d’optimiser le bon fonctionnement de l’ensemble du groupe. Il est clair qu’un collaborateur qui se sent bien, en bonne santé physique et mentale et dont on prend soin, au sein même de l’entreprise, saura donner en retour le meilleur de lui-même.

     

    N’attendez pas pour proposer des activités à vos collaborateurs, contactez-nous pour une séance test !