Yoburo

Développement personnel et professionnel

  • Pourquoi et comment devenir un leader bienveillant ?

    Qu’est-ce que le leadership bienveillant ?

    Le leadership bienveillant est un style de gestion qui place l’humain au cœur même de la stratégie d’entreprise. Dans ce style de gestion, le bien-être et l’épanouissement professionnel des collaborateurs sont mis en avant comme des éléments primordiaux.

    Cette approche reconnaît que le niveau d’engagement et de satisfaction des collaborateurs joue un rôle déterminant dans l’amélioration globale de la performance de l’entreprise.

    Un leader bienveillant guide son équipe avec un profond respect, en faisant preuve de compassion, d’empathie, d’altruisme et bien d’autres qualités humaines. Son objectif est de cultiver un environnement de travail positif et enrichissant où chaque collaborateur peut s’épanouir pleinement, tout en contribuant activement à la réussite de l’entreprise.

    Pourquoi être un leader bienveillant ?

    Voici les principales raisons de privilégier ce style de direction :

    • Renforcement de la coopération et de la cohésion d’équipe : En favorisant un climat de confiance et de soutien, un leader bienveillant encourage la collaboration et consolide les liens entre les membres de son équipe.
    • Croissance de l’intelligence collective : En encourageant la libre expression des idées et en créant un environnement où chacun se sent écouté et respecté, un manager bienveillant stimule la créativité, favorise l’innovation, facilite l’émergence de décisions appropriées et pertinentes, etc.
    • Création d’un environnement de travail positif : En mettant l’accent sur le bien-être des employés, un dirigeant bienveillant crée un cadre de travail convivial, respectueux et positif.
    • Prévention des risques psychosociaux (RPS) : En créant un environnement de travail agréable, un leader bienveillant atténue les risques pouvant nuire à la santé physique et mentale des collaborateurs.
    • Réduction de l’absentéisme : En veillant au bien-être de son équipe, un manager bienveillant contribue à réduire le taux d’absentéisme et à prévenir le désengagement au travail.
    • Accroissement de la productivité : En valorisant et en soutenant les employés, un dirigeant bienveillant accroît la motivation et l’efficacité au sein de son équipe.
    • Amélioration de l’image de l’entreprise : En adoptant un leadership centré sur la bienveillance, les entreprises renforcent leur image, fidélisent leurs employés et attirent de nouveaux talents.

    Comment devenir un leader bienveillant ?

    Ci-dessous, vous trouverez des conseils pratiques pour développer et cultiver un leadership empreint de bienveillance.

    Utiliser la communication non violente

    La communication non violente (CNV) est essentielle pour entretenir des relations professionnelles de qualité, avoir des échanges constructifs et gérer bienveillamment les tensions au travail. Pour mettre en pratique cette technique de communication, un leader doit veiller à :

    • Écouter activement autrui.
    • Communiquer sans émettre de jugements ni interpréter les propos de ses interlocuteurs.
    • Formuler des demandes de façon positive, simple, claire, précise et explicite.
    • Avoir de l’empathie envers autrui en cherchant à comprendre les sentiments et besoins des autres.

    Donner du sens au travail

    Un manager bienveillant doit veiller à donner du sens aux différentes tâches quotidiennes des collaborateurs. En effet, ils doivent percevoir leur travail comme utile et cohérent avec leurs aspirations et leurs valeurs pour s’épanouir professionnellement.

    Voici quelques actions à mettre en place pour donner du sens au travail des collaborateurs :

    • Impliquer les collaborateurs dans la co-construction des projets de l’entreprise.
    • Assigner à chaque collaborateur des rôles et des objectifs qui exploitent pleinement leurs compétences et qui sont en adéquation avec leurs aspirations professionnelles.
    • Développer l’autonomie des collaborateurs en les responsabilisant, en leur confiant des tâches à valeur ajoutée, en les encourageant à prendre des initiatives et à participer activement aux prises de décision, etc.
    • Favoriser le développement des compétences des collaborateurs en proposant des formations professionnelles, en favorisant l’évolution de carrière, en encourageant la polyvalence, etc.
    • Avoir de la reconnaissance pour le travail des collaborateurs en les soutenant, en valorisant leur potentiel, en faisant régulièrement des retours positifs sur l’impact de leurs actions sur le développement et la croissance de l’entreprise, etc.

    Promouvoir le management collaboratif

    Le management collaboratif dissipe les barrières entre responsables, cadres et personnel pour favoriser le travail collectif.
    Cette technique de gestion permet de créer un environnement professionnel dynamique, productif et agréable. Pour mettre en place un management collaboratif, un leader bienveillant doit veiller à :

    • Organiser régulièrement des réunions avec tous les membres de l’équipe afin de discuter ensemble des objectifs, des progrès et des défis.
    • Encourager activement le partage d’idées et de feedback de manière constructive.
    • Assurer l’accessibilité des informations importantes à tous les membres de l’équipe.
    • Favoriser et soutenir le travail d’équipe.
    • Célébrer ensemble les réussites collectives afin de renforcer le sentiment d’appartenance et
      de fierté des collaborateurs.

    Prendre soin de la santé mentale des collaborateurs

    Pour garantir le bien-être et l’épanouissement professionnel des collaborateurs, un manager bienveillant doit accorder une attention particulière à leur santé mentale. Pour cela, il doit veiller à :

    • Favoriser un équilibre entre la vie professionnelle et personnelle des collaborateurs en surveillant leur charge de travail, en respectant leur droit à la déconnexion, etc.
    • Identifier et atténuer les sources de stress dans l’environnement de travail en cherchant des solutions adaptées et en fournissant un soutien approprié.
    • Bannir les comportements violents, discriminatoires ou stigmatisants en créant un environnement professionnel équitable, éthique et respectueux.
    • Encourager les collaborateurs à prendre soin de leur santé mentale en organisant des activités physiques et des ateliers bien-être sur le lieu de travail.

    Vous souhaitez mettre en place un management bienveillant au sein de votre entreprise ?

    Yoburo peut vous accompagner dans cette démarche QVT en vous proposant des conférences, des activités et des ateliers adaptés à vos besoins, vos problématiques et vos envies. Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

  • Comment développer de nouvelles habitudes au travail ?

    Le mois de janvier est souvent le moment propice pour prendre de nouvelles résolutions personnelles et professionnelles. Toutefois, il n’est pas rare que bon nombre d’entre nous éprouvent des difficultés à les maintenir sur la durée. Dans cet article, Yoburo vous donne quelques conseils pour vous aider à développer et maintenir vos nouvelles habitudes au travail.

    Définissez clairement vos nouvelles habitudes

    Avant de commencer à développer de nouvelles habitudes au travail, il est essentiel de bien cerner les raisons qui vous incitent à les mettre en place. Cette clarté vous aidera en effet à maintenir votre motivation et à préserver vos habitudes dans la durée. Pour cela, définissez des habitudes réalistes et identifiez les bénéfices qu’elles pourraient vous apporter. 

    Exemple : Imaginons que vous souhaitez prendre l’habitude de désactiver 1 heure par jour votre messagerie professionnelle, vos notifications et appels. Cette nouvelle habitude peut vous apporter de nombreux bénéfices tels qu’une réduction des interruptions et des distractions, une optimisation de votre temps de travail, une plus grande créativité, une meilleure concentration…

    Planifiez vos nouvelles habitudes

    Après avoir défini clairement vos nouvelles habitudes, réfléchissez à la manière dont vous pouvez les intégrer dans votre quotidien pour profiter pleinement de leurs bénéfices. Pour cela, veillez à fixer un horaire régulier ou un moment spécifique pour les pratiquer. La cohérence et la constance renforcent le processus d’automatisation des nouvelles habitudes. 

    Exemple : Supposons que vous souhaitez faire 40 minutes de sport 3 fois par semaine. Vous pourriez planifier cette nouvelle habitude tous les lundis, mercredis et vendredis à 12h00, avant de déjeuner à 13h00.

    Adoptez une approche graduelle

    Pour développer et maintenir de nouvelles habitudes au travail, privilégiez les petites actions régulières plutôt que les changements radicaux. Cette approche vous permet de vous mettre en mouvement et d’intégrer progressivement vos nouvelles habitudes dans votre quotidien. Exemple : Si vous souhaitez prendre l’habitude de méditer chaque jour pendant 30 minutes, commencez par des séances de 5 minutes dans un premier temps, puis augmentez progressivement la durée de vos séances.

    Ajustez vos nouvelles habitudes

    Si vous rencontrez des difficultés à mettre en place vos nouvelles habitudes, ne vous découragez pas. Essayez d’identifier les difficultés et apportez les ajustements nécessaires. Voici quelques pistes pour vous guider dans cette démarche :

    • Disposez-vous du temps nécessaire pour développer cette nouvelle habitude ?
    • Êtes-vous physiquement capable de mettre en place cette habitude ?
    • Votre nouvelle habitude demande-t-elle une charge mentale importante ?
    • L’habitude que vous tentez d’instaurer s’intègre-t-elle harmonieusement dans votre
      quotidien ?

    Exemple : Imaginons que vous souhaitez développer vos compétences professionnelles en fin de journée. Vous pourriez rencontrer des difficultés en raison de la fatigue mentale. Envisagez un ajustement en planifiant votre formation le matin, lorsque votre énergie mentale et votre motivation sont au maximum.

    Faites preuve de patience et de bienveillance envers vous-même

    Développer de nouvelles habitudes prend du temps. Acceptez que des erreurs et obstacles puissent survenir en cours de route. Soyez patient et ne vous découragez pas. Autorisez-vous des omissions ou des ratés occasionnels sans culpabiliser. Il est préférable d’opter pour un changement progressif, mais constant sur la durée, plutôt que d’abandonner complètement.

  • Pourquoi et comment développer la confiance en soi des collaborateurs ?

    Qu’est-ce que la confiance en soi ?

    La confiance en soi est une évaluation subjective de ses propres capacités, qui influence à la fois la manière dont on perçoit sa valeur personnelle et la manière dont on interagit avec le monde qui nous entoure. C’est un sentiment intérieur d’assurance qui résulte de la conviction en sa capacité à réussir, à affronter des défis, à résoudre des problèmes, à faire face à diverses situations, à accomplir des tâches et à prendre des décisions éclairées.

    La confiance en soi n’est pas innée, elle se construit progressivement à travers les expériences vécues, les succès obtenus, les échecs surmontés, les encouragements reçus, l’environnement familial et professionnel, les interactions sociales…

    Dans le milieu professionnel, la confiance en soi s’exprime par une assurance dans ses compétences ainsi que dans sa capacité à mener à bien les tâches et responsabilités liées à son poste de travail.

    Pourquoi développer la confiance en soi des collaborateurs ?

    Dans cette partie, nous vous présentons les principaux avantages de développer la confiance en soi de vos collaborateurs.

    Amélioration des performances et compétences professionnelles

    Avec une confiance en soi équilibrée, les collaborateurs sont plus enclins à :
    • relever des défis et viser des objectifs ambitieux ;
    • prendre des initiatives et faire preuve de créativité ;
    • gérer efficacement les imprévus et les changements organisationnels ;
    • résister au stress et à la pression ;
    • prendre des décisions éclairées et réfléchies ;
    • travailler de manière autonome…

    Relations professionnelles positives et constructives

    La confiance en soi favorise les échanges entre les collaborateurs, encourage le partage d’idées et stimule la participation active aux discussions et aux projets d’équipe. Ces interactions positives et constructives sont essentielles pour développer une cohésion solide entre les collaborateurs.

    Épanouissement professionnel et estime de soi positive

    Les collaborateurs qui possèdent une grande confiance en eux sont plus épanouis dans leur travail et développent une estime de soi plus positive. Cette assurance personnelle leur permet en effet d’évaluer plus justement leurs accomplissements, tout en étant plus tolérants envers leurs imperfections.

    Comment développer la confiance en soi des collaborateurs ?

    Pour profiter pleinement des bénéfices qu’apporte la confiance en soi au travail, vous trouverez, ci-dessous, quelques conseils simples à mettre en place pour la développer et la renforcer au sein de votre entreprise.

    Avoir de la reconnaissance pour le travail de vos collaborateurs

    Pour développer la confiance en soi de vos collaborateurs, prenez le temps de reconnaître leurs réussites et leurs efforts. Encouragez-les à prendre des initiatives et à sortir de leur zone de confort pour leur montrer que vous avez confiance en eux. Pour avoir de la reconnaissance envers vos collaborateurs, vous pouvez :
    • soutenir leurs efforts et mettre en valeur le potentiel de chacun ;
    • exprimer votre gratitude pour leur dévouement envers l’entreprise ;
    • faire régulièrement des retours positifs sur l’impact de leurs actions sur le développement
    de l’entreprise ;
    • célébrer et valoriser les réussites, les objectifs atteints…

    Fixer des objectifs réalisables

    En définissant des objectifs précis et réalisables, vous renforcez la confiance de vos collaborateurs envers leurs compétences et leur capacité à accomplir des tâches professionnelles. Pour établir des objectifs réalisables, nous vous conseillons de :
    • formuler des objectifs clairs, spécifiques et mesurables pour éviter toute confusion ;
    • adapter les objectifs aux compétences et ressources de vos collaborateurs ;
    • décomposer les grands objectifs en petits objectifs pour les rendre plus facilement réalisables ;
    • ajuster les objectifs en cas de difficultés ou d’imprévus…

    Favoriser le développement des compétences de vos collaborateurs

    Pour soutenir le développement de nouvelles compétences chez vos collaborateurs et renforcer ainsi leur confiance en eux, offrez-leur des opportunités de développement professionnel afin de favoriser leur évolution au sein de l’entreprise. Pour aider vos collaborateurs à développer leur potentiel, vous pouvez :
    • organiser des formations professionnelles adaptées à leurs besoins ;
    • créer un environnement professionnel propice à l’apprentissage mutuel, où vos collaborateurs peuvent partager leurs compétences et leurs connaissances ;
    • favoriser l’évolution de carrière ;
    • encourager la polyvalence ;
    • offrir à vos collaborateurs l’opportunité de travailler sur des projets innovants et stimulants…

    Développer l’autonomie de vos collaborateurs

    Pour aider vos collaborateurs à développer un sentiment de compétence et de confiance dans la gestion de situations complexes, accordez-leur l’opportunité de prendre des décisions et d’assumer des responsabilités. Pour favoriser l’autonomie des collaborateurs, nous vous conseillons de :
    • responsabiliser vos collaborateurs et de les encourager à prendre des initiatives ;
    • confier à vos collaborateurs des tâches à valeur ajoutée ;
    • faire participer vos collaborateurs aux prises de décision ;
    • co-construire les projets de l’entreprise avec eux…

    Créer un environnement de travail agréable, sain et respectueux

    En créant un environnement de travail positif, vous offrez des conditions idéales pour favoriser le développement de la confiance en soi de vos collaborateurs. Cet environnement les encourage en effet à s’exprimer librement, à prendre des initiatives et à renforcer leur confiance en leurs compétences. Pour favoriser un environnement de travail agréable, sain et respectueux, vous pouvez :
    • encourager vos collaborateurs à exprimer librement leurs idées, opinions et préoccupations, sans craindre d’être jugés ou de subir des conséquences négatives ;
    • favoriser les débats constructifs ;
    • gérer les conflits et tensions avec bienveillance ;
    • pratiquer l’écoute active et la communication non violente ;
    • renforcer l’esprit d’équipe en favorisant une plus grande cohésion, solidarité et empathie au sein de votre entreprise…

    Vous êtes une entreprise et souhaitez développer la confiance en soi de vos collaborateurs ? Yoburo peut vous accompagner dans cette démarche QVCT en vous proposant une conférence spécialement dédiée à la confiance en soi. Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.